Les lycéens de Sambre-Avesnois découvrent les résultats d’un bac un peu particulier

Accueil / Actualités/ Les lycéens de Sambre-Avesnois découvrent les résultats d’un bac un peu particulier

L’édition du bac 2020, basé sur le contrôle continu, a suscité moins de suspens que d’habitude chez les lycéens. Ceux-ci ont pu découvrir leurs résultats en ligne. Ce mardi matin, au lycée André Lurçat à Maubeuge, une trentaine d’élèves était tout de même au rendez-vous pour se réjouir ensemble. Source : La voix du Nord du 07 juillet 2020.

« Nous, on vient pour voir les copains  ! » Rassemblé devant les résultats affichés aux vitres du lycée André-Lurçat, un groupe d’élèves a préféré se retrouver plutôt que de se contenter des résultats du bac accessibles sur Internet. Certains oublient la distanciation sociale, comme Kaïna qui pleure de joie dans les bras de ses amis en découvrant qu’elle a obtenu son bac ES. Ayant été absente une partie de l’année pour des problèmes de santé, elle craignait de ne pas avoir assez de points en contrôle continu pour l’obtenir. « Je préparais déjà l’oral comme une malade, je suis super heureuse  ! »

Moins de suspens pour ses amis : eux avaient déjà regardé leurs résultats accessibles sur Internet et ne s’inquiétaient que de leurs mentions. Issa, qui partira étudier les sciences politiques à Lille l’année prochaine avec son bac mention bien en poche, trouve « plus méritant » d’obtenir son bac grâce au contrôle continu mais doute de sa justesse.

« Pas de bac au rabais »

Malgré les circonstances particulières, le bac n’a pourtant pas été donné insiste la proviseure-adjointe Valérie Sabau. « Les élèves qui obtiennent leur bac l’auraient obtenu même avec les épreuves du bac. Aucune note n’a été changée et les élèves méritants ont été valorisés par les observations des professeurs inscrites sur le livret scolaire. » Même constat pour Romain Mullier, professeur de biotechnologies, qui trouvent les résultats cohérents avec ce qu’il a pu constater au cours de l’année. « Si les résultats du bac sciences et technologies de laboratoire sont un peu moins bon cette année, c’est en fonction de la promotion, pas du Covid. » Selon lui, le bac a pris en compte les spécificités de chaque établissement, pour des résultats reflétant ceux qu’auraient obtenus les élèves en passant les épreuves habituelles.

Pas de bac au rabais donc et des résultats très satisfaisants pour le proviseur Cédric Szostak. « On va dépasser les attendues, avec un taux de réussite espéré de 80 à 85% après l’oral de contrôle. » D’autant que les élèves de terminale pressentis pour passer l’oral de contrôle sont retournés depuis un mois au lycée pour le préparer. Il s’agit maintenant de penser à l’avenir : au lycée André-Lurçat, chaque élève a validé au moins un vœu sur Parcoursup. Fierté de l’établissement, plusieurs d’entre eux ont été admis en classe préparatoire aux grandes écoles à Paris et à Lille et une élève étudier à Sciences Po Paris l’année prochaine.

De bons résultats attendus à l’oral

Les autres établissements se réjouissent eux aussi des bons résultats. À Bavay, 88 % des élèves du Lycée des Nerviens ont déjà été admis et la proviseure Marie Delsipée s’attend à ce que deux élèves sur trois obtiennent leur bac aux rattrapages. « Ils ont eu beaucoup de temps pour le préparer, les résultats de la seconde série devraient être meilleurs que les autres années. » Le lycée s’attend donc cette année à un taux de réussite un peu supérieur d’environ 93 % contre 90 % en 2019. Un effet Covid  ? Difficile à dire pour la proviseure pour qui l’important a été de ne léser aucun élève. S’ils échouent aux rattrapages, les redoublants devront quant à eux s’adapter une nouvelle fois l’année prochaine, en prenant le train en marche de la réforme du baccalauréat.